J'ai inventé un monde

Une deuxième nouveauté !

J'aime beaucoup la lecture, mais l'écriture est aussi un domaine que j'aime bien. Des fois, j'écris des petites histoires, mais comme je n'ai personne pour me lire, ce sera votre rôle ;)

Je vais poster mes histoires par petits bouts (ne vous inquiétez pas, ça ne veut pas dire deux phrases, mais plutôt un ou deux paragraphes). Bien évidemment, je tenterai toujours de m'arrêter à un endroit où le suspens est insuportable. Mais non, je ne suis pas méchante ! 0:-)

Voici la première : La malchance de l'Ange

« Capitaine, nous avons heurté quelque chose ! Bon Dieu, c'est une île !

  • Impossible, on ne voyait rien !

  • Je vous assure, regardez par vous même !

  • Rowson, prenez une demi-douzaine de matelots avec vous et explorez l'île, nous y trouverons peut-être de quoi nous nourrir ... »

 

Le dénommé Rowson, un grand homme à la carrure imposante et à la barbe épaisse, sauta par dessus le pont, les six matelots à sa suite, et s'avança parmi les hauts arbres de l'île. Ils furent étonnés par la douce clarté dans laquelle ils se trouvaient, malgré la densité du feuillage présent sur les cimes et les hautes plantes et fleurs aux pieds des arbres. Ils avançaient prudemment, s'attendant à ce qu'un félin ou quelconque monstre surgisse d'un buisson pour les dévorer. Mais rien. Soudain, ils débouchèrent sur une clairière ensoleillée, qui était séparé en deux par un ruisseau brillant, où des milliers de papillons multicolores se reposaient paisiblement. Soudain, ils entendirent un cri.

 

Sur cette île lointaine a toujours vécu Sophie, un ange gardien qui n'avait personne à sa charge. Toutes ces plaintes qu'elle avait déjà déposé au bureau des Anges n'ont jamais été retenues. Elle passait donc son temps sur son île, à essayer de dompter une quelconque bête sauvage. Cela durait depuis des millénaires. Cependant, un jour plus frais que les autres, elle sortit et trouva son bonheur : un étalon blanc broutait tranquillement dans son jardin. Elle savait les chevaux nombreux sur la côte est de l'île, mais les rochers aiguisés qui séparaient le domaine de Sophie et le domaine sauvage l'empêchaient de s'approcher de ces plages au sable fin et de ces forêts vierges. Elle s'approcha doucement de l'étalon et …

Le cri leurs parut féminin, mais ils ne se fiaient pas au son car ce pouvait être un homme, après tout. Ils se cachèrent tous dans un buisson différent et attendaient, dans l'espoir de voir la scène et ne pas être découverts. Quand soudain, surgit de nulle part …

 

Sophie hurlait à s'en cassait la voix. Non seulement l'étalon lui fonçait dessus, mais en plus il y avait une lueur de joie dans ses yeux. L’Ange courait (et criait) en direction de la prairie aux papillons. Elle arriva à destination plus rapidement qu'elle s'en croyait capable, et c'est en apercevant une épée qui dépassait du buisson le plus proche qu'elle s'arrêta, que l'étalon sauta par dessus Sophie (elle était vraiment très, très petite) tout en provoquant une vague de couleurs qui s'envolait vers le ciel dégagé.

 

Les marins étaient stupéfaits. La jeune femme en face deux était très petite, coursée par un immense cheval et visiblement horrifiée par quelque chose qui dépassait du buisson non loin d'elle. Rowson comprit très rapidement que ce quelque chose était l'épée d'un de ses coéquipiers, et il décida de sortir de sa cachette pour éviter les problèmes, car il soupçonnait qu'une femme en si bonne santé sur une île inconnue devait être une sorcière, ou autre créature du diable. Il s'approcha doucement de la jeune femme et se présenta en parlant d'une voix claire et nette, comprenant qu'elle était en grand état de choc :

« Mademoiselle, je me présente ; on me nomme Rowson, et voici une partie de l'équipage du bateau qui accosté votre île. Je représente le capitaine Carter et …

  • Allez vous en.

  • Comment ça ?

  • S'il vous plaît.

  • Mais pourquoi ?! »

 

C'est à ce moment que Sophie Rowson-Carter se réveilla.  

Fin ! Elle est bien la fin, hein ? x)

  

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.